La loi de la gravité en politique

A nouveau, nous vous partageons une conférence gesticulée, après celle d’Aline Fares sur la banque et la finance, c’est au tour d’une conférence qui traite spécifiquement de nos institutions et particulièrement du parlement et de ses dysfonctionnements.

Chose étonnante, son auteur utilise un parallèle avec la loi de la gravitation pour nous amener à mieux comprendre la complexité de certains phénomènes politiques.

On passe donc en revue les concept fondamentaux que sont : la démocratie, la révolution, les idéologies, la justice, l’équilibre des pouvoirs, la corruption, la liberté, l’équité, …

Cela ouvre des perspectives face au “tous pourrit” que l’on entend encore trop souvent lorsque l’on évoque nos politiciens. L’auteur nous encourage plutôt à transformer nos institutions qu’il juge inefficaces et dépassées :

Vers le Sénat et au-delà, la loi de la gravité en politique :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.